ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Bretagne

Changement climatique

Plan climat énergie territorial (PCET)

Action régionale

Le Plan climat énergie territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable porté par les collectivités dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique.

Le PCET vise deux objectifs :

  • l’atténuation, il s’agit de limiter l’impact du territoire sur le climat en réduisant les émissions de Gaz à effet de serre (GES) dans la perspective du facteur 4 (diviser par 4 les émissions d’ici 2050) ;
  • l’adaptation, il s’agit de réduire la vulnérabilité du territoire puisqu’il est désormais établi que les impacts du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités.

Il définit non seulement les actions à mettre en place, mais aussi le suivi et l’évaluation des résultats obtenus.

Pour accompagner les collectivités dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur PCET, l’ADEME, la Région et la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) animent en Bretagne un réseau des collectivités ayant un PCET. Ce réseau lieu d’échange et de valorisation de l’expérience de chacun permet également l’organisation de formations et la création d’outils comme ENER’GES.

En Bretagne, ce sont 22 collectivités « PCET obligatoire » qui ont l’obligation de réaliser un plan climat. Parmi ces collectivités, 17 ont déjà validé leur plan d’action et sont rentrées dans la phase opérationnelle de mise en œuvre.
D’autres collectivités se sont également engagées de manière volontaire. Au total, plus de 72 % de la population est couverte par un PCET.

L’état d’avancement des Plans climat énergie territoriaux en Bretagne (novembre 2014)
L'état d'avancement des Plans climat énergie territoriaux en Bretagne (novembre 2014) (nouvelle fenêtre) (JPG - 317.6Ko)
(Cliquez sur la carte pour l’agrandir)

Exemples à suivre

Les Territoires à énergie positive pour la croissante verte (TEPCV)

Alors que le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a été voté le 3 mars au Sénat, certains territoires ont pris de l’avance : grâce au volontarisme des élus, des entreprises et des citoyens, les collectivités passent à l’action. Pour accélérer ce mouvement, Ségolène Royal a lancé en septembre 2014 un appel à projets pour mobiliser 200 « territoires à énergie positive pour la croissance verte ».

En Bretagne, ce sont 6 territoires qui ont été retenus :

De plus, 9 autres territoires ont été classés comme territoires à énergie positive en devenir.