ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Bretagne

Déchets

Labellisation des déchèteries

Depuis plusieurs années, la totalité de la population de la région Bretagne est desservie par une déchèterie. Le parc des déchèteries est donc arrivé à maturité d’un point de vue numérique du moins. Un travail historique de renouvellement et d’amélioration de ces équipements a été entrepris pour suivre l’évolution de la gestion des déchets.

En 2011, le ratio moyen est d’une déchèterie pour 12 700 habitants avec un apport moyen de 304 kg/hab./an pour une fréquentation d’environ 2,4 visites/hab./an. En 2014, on compte une déchèterie pour 12 300 habitants avec un apport moyen de 371 kg/hab./an pour une fréquentation d’environ 4 visites/hab./an. Au fil des années, le ratio de visites par habitant augmente régulièrement et de nouvelles filières émergentes se mettent en place progressivement dans les déchèteries afin d’améliorer le recyclage et le réemploi.

De ces constats, dès 2006, est née la volonté, pour l’Observatoire régional des déchets en Bretagne (ORDB), de mettre en place un label pour les déchèteries bretonnes :

2006-2007 : 1re phase d’étude.

2008 : 1re édition de labellisation.

29 déchèteries ont été labellisées en 2008.

2009 : volontariat.
La démarche devient volontaire.

2010-2012 : poursuite des éditions de labellisations
En 2012, le bilan régional totalise 37 déchèteries labellisées. Plus d’informations sur la labellisation.

2013-2014 : 2e phase d’étude.
Étude de refonte des critères en raison du décret nº 2012-384 du 20 mars 2012 relatif à la nomenclature des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

2015 : nouveaux critères de labellisation.
Consultez le guide des nouveaux critères de labellisation (PDF - 624.3Ko).

Depuis le 1er janvier 2016, l’aide financière de l’ADEME pour une déchèterie est conditionnée en fonction de l’obtention du niveau de labellisation selon les modalités suivantes :

  • niveau 1 (taux d’aide 20 %) :
    • assiette éligible : 500 000 €,
    • montant aide : 100 000 € ;
  • niveau 2 (taux d’aide 20 %) :
    • assiette éligible : 800 000 €,
    • montant aide : 160 000 € ;
  • niveau 3 (taux d’aide 30 %) :
    • assiette éligible : 800 000 €,
    • montant aide 240 000 €.