ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Bretagne

Production et conso durable

Tourisme responsable

Contexte régional

Le tourisme joue un rôle important dans l’économie bretonne (4e région française en terme de fréquentation). La Bretagne accueille en moyenne chaque année 9 millions de touristes. Pour 58 % d’entre eux, le critère « environnement » est très important, tant pour ce qui est de l’hébergement, de la restauration, du patrimoine que des loisirs. Près de 50 % des voyageurs prennent en compte la certification dans leur choix d’hébergement touristique. Cette sensibilité est plus importante encore pour la clientèle étrangère (enquête 2011 AFNOR Certification).

Les touristes prêtent nettement attention à leur empreinte écologique ; face à ce constat et face à l’impact environnemental de l’activité économique que représente le tourisme, l’ADEME s’est engagée avec les acteurs de ce secteur dans une démarche globale auprès des professionnels du tourisme.

En 7 ans, grâce à cette démarche globale d’accompagnement, la Bretagne est devenue une région touristique pionnière en matière d’engagement environnemental. Cette démarche est d’autant plus importante pour le développement du tourisme d’affaires, en effet de nombreuses entreprises engagées dans des démarches de Responsabilité sociétale et environnementale recherchent ce type d’hébergement doté de salles de séminaires.

Les chiffres clés

Source CRT de Bretagne, 2016.

  • 96,4 millions de nuitées ;
  • 57 600 emplois touristiques salariés ;
  • 4,8 % de l'emploi salarié régional ;
  • 9 millions de touristes ;
  • 6,6 milliards d'investissements ;
  • la Bretagne au 4e rang des régions françaises en matière de tourisme.

Action régionale

Afin d’accompagner et de soutenir efficacement les professionnels, l’ADEME Bretagne travaille en partenariat avec 5 acteurs principaux de la région : la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Bretagne, le Comité régional de tourisme (CRT), l’Union nationale des associations de tourisme (UNAT) et le Groupe AFNOR.

L’ADEME Bretagne s’attache essentiellement à :

  • intégrer la démarche environnementale dans les restaurants, les hébergements, les campings ou les établissements de loisirs ;
  • accompagner les entreprises dans l’obtention de l’Écolabel Européen ou de l’étiquette environnement ;
  • informer et former les professionnels du tourisme aux pratiques durables, notamment en matière de maîtrise des consommations d’énergie ou de mise en œuvre d’installations solaires thermiques ;
  • sensibiliser les salariés et les touristes à cette dynamique, grâce à la mise en place d’outils de communication didactiques et ludiques ;
  • initier de nouveaux comportements de voyage et de transport ;
  • développer le tri des emballages et le compostage des biodéchets dans les campings.

Les actions de l’ADEME Bretagne

10 hébergements accompagnés par le dispositif LABEL de l’Union nationale des associations du tourisme (UNAT).

20 restaurants engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

15 restaurants engagés dans l’expérimentation de l’affichage environnemental.

68 établissements certifiés Écolabel Européen = 1re région française.

181 hébergements/campings accompagnés par la Chambre de commerce et d’industrie régionale (CCIR).

100 professionnels possèdent le kit des outils « Éco-gestes ».

Exemples à suivre

L’accompagnement à l’Écolabel Européen

Certification environnementale exemplaire et exigeante, l’Écolabel Européen permet aux professionnels qui s’engagent dans une démarche environnementale de leur établissement, de valoriser leur investissement et de communiquer au public de façon claire le contenu et le sérieux de leurs actions. L’ADEME apporte un soutien financier et accompagne techniquement les professionnels de l'hébergement touristique.

Plus d'informations sur l'Écolabel Européen

Les hébergeurs, acteurs de la mobilité de leur clientèle

En matière de tourisme, le déplacement en voiture individuelle est aujourd’hui une norme : 82 % des Français se déplacent avec leur propre véhicule durant leurs vacances tandis que seuls 13,5 % d’entre eux utilisent le train. 20 hébergeurs proposent une offre destinée aux touristes qui souhaitent profiter d’un séjour sans leur voiture. De 2013 à 2017, l’ADEME Bretagne a lancé un programme expérimental auprès de 20 hébergements touristiques. Initialement engagés dans une démarche environnementale ambitieuse, ces 20 professionnels ont décidé d’être les acteurs du changement du mode de déplacement de leurs clients. Aux côtés de l’ADEME, ils ont participé à la construction de méthodes et d’outils pour structurer la réflexion sur la mobilité touristique. Ils ont contribué à la création d’outils de communication, au recensement de services inédits ou partenariats innovants, et à l’évaluation de la démarche. Le programme expérimental a apporté la preuve qu’il était possible de vivre une expérience de vacances différentes sans voiture personnelle, au travers d’idées de séjour proposées par ces 20 professionnels. Le guide méthodologique et les outils sont disponibles gratuitement, auprès de l’ADEME Bretagne.

L’étiquette environnementale des restaurants

Groupement national des indépendants du grand ouest (GNI), syndicat professionnel de l’hôtellerie restauration a proposé à 15 restaurateurs bretons d’expérimenter des actions sur les plans environnemental et économique, via l’affichage environnemental. L’enjeu final est de renseigner le client sur les efforts engagés par le restaurateur. Cette opération a fixé des objectifs collectifs pour le secteur de la restauration commerciale [Identifier les chiffres clés pour le secteur sur les impacts environnementaux et les coûts associés / Identifier les bonnes pratiques du secteur / Créer un système fiable et compréhensible d’affichage environnemental / Sensibiliser les acteurs du secteur pour la maîtrise de leur impact environnemental à travers des communications, des conférences, des formations] et des objectifs individuels pour chaque restaurant participant [Analyser les impacts environnementaux et les coûts de fonctionnement de chacun / Proposer un plan d’action individualisé pour réduire leurs impacts et leurs dépenses / Mettre en avant leur engagement auprès des clients par la mise en place d’une étiquette environnementale / Être pionnier sur la démarche]. L’affichage environnemental correspond à une réelle attente pour les consommateurs et pourrait répondre à une certaine catégorie de client. Il s’agit donc de faire de l’étiquette, un levier de communication supplémentaire pour différentier positivement les restaurants engagés. L’ADEME souhaite accompagner de nouveaux restaurants dans cette démarche.

Moins de gaspi au resto

La FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) estime qu'un tiers de la production alimentaire mondiale est perdue ou jetée soit l’équivalent de 1,3 milliard de tonnes chaque année. En Bretagne, ce chiffre est de l’ordre de 150 000 t/an. Dans la restauration commerciale, les pertes s’élèvent en moyenne à 230 g par repas et par convive, soit un coût matières moyen de 0,5 € par convives. Autant de matière achetée par les restaurateurs et non consommée. Autant d’euros consacrés à l’achat de produits, préparés et mis à la poubelle… Face à ce constat, Ma planète alimentaire et EVEA Tourisme, soutenues par l’ADEME Bretagne et le Conseil général du Morbihan, ainsi que plusieurs autres partenaires, ont lancé un projet visant à réduire le gaspillage alimentaire dans la restauration commerciale. Une opération pilote « Moins de Gaspi Au Resto » est actuellement en cours et cible 20 restaurants de la région Bretagne.

Téléchargez la fiche (PDF - 794.8Ko)

   

Une traversée en bateau pour réduire les déchets

Le transport en bateau est le moyen obligé pour se rendre sur Belle-Île. Pas moins de 400 000 passagers sont comptabilisés chaque année sur le trajet Quiberon-Le Palais. La majorité des visiteurs empruntent les navires de la Compagnie Océane. De fait, le bateau est le lieu idéal pour diffuser un message et sensibiliser la population touristique. En 2016, la Communauté de commune de Belle-île a réalisé un clip vidéo, d’une durée de 3 minutes à destination des visiteurs. La vidéo explique en premier la gestion des déchets et les particularités liées à l’insularité : 60 % des déchets restent sur l'île, 40 % sont envoyés sur le continent, 30 % du volume total des déchets produits en juillet/août. Elle informe des consignes de tri en vigueur sur le territoire et donne des conseils pratiques, pour réduire sa production de déchets lors d’un séjour sur l’île…

Téléchargez la fiche (PDF - 790Ko)

   

Le Kit des outils « écogestes »

Afin de promouvoir les actions des établissements engagés, l’ADEME et le Comité régional du tourisme (CRT) en Bretagne ont réalisé des outils de sensibilisation aux écogestes. Remis gracieusement, ce kit est reconnu par la certification Écolabel Européen pour les critères de sensibilisation.

Le site Voyagez Responsable

Les voyageurs souhaitent effectuer un voyage responsable, mais ils ont besoin d’être rassurés et mieux informés sur l’offre. C’est donc le défi que se sont lancés le Comité régional du tourisme et l’ADEME : faire un site sur lequel l’internaute trouve toutes les informations dont il a besoin pour organiser son voyage responsable en Bretagne.

Site Voyagez Responsable