ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Bretagne

Transports

Collectivités

Contexte régional et chiffres clés

Les collectivités territoriales (Région, Départements, Établissements publics de coopération intercommunale [EPCI], Communes) se répartissent les compétences réglementaires en terme d’aménagement et d’urbanisme, de circulation et de stationnement, d’organisation des transports collectifs. L’exercice de compétences varie en fonction du type de collectivité, et de leur taille.

Les collectivités peuvent agir au-delà des aspects réglementaires, pour prendre en compte les enjeux d’urbanisme et de mobilité durable, et favoriser l’usage de modes alternatifs à la voiture individuelle sur les territoires.

En Bretagne, de plus en plus de collectivités sont engagées dans des politiques de mobilité durable, à travers le développement des transports collectifs, des modes actifs, du covoiturage ou de l’autopartage, mais également la mise en place de systèmes de visioconférence ou d’espaces de coworking dans les territoires.

Leurs actions peuvent porter sur différents publics :

Le grand public, pour tous les types de déplacements quotidiens, par des actions de développement des offres de mobilité, d’informations multimodales et de services.

Les personnes à mobilité réduite, pour un meilleur accès de la voirie, des espaces publics, des logements, des transports, pour une chaîne de déplacement facilitée dans sa totalité.

Les scolaires, à travers la sensibilisation et l’accompagnement à la mise en place de Plans de déplacements d’établissements scolaires (PDES) et notamment la mise en place de Pédibus ou Carapattes.

Les salariés, par une action auprès des employeurs (sensibilisation et accompagnement de Plans de déplacement entreprise [PDE] ou Plans de déplacements inter entreprises [PDIE]).

Action régionale

L’ADEME Bretagne accompagne les collectivités dans la prise en compte des enjeux de transports et de mobilité durable, en apportant aux collectivités un soutien méthodologique et financier dans ces domaines.

L’objectif est d’inciter les territoires à s’engager dans les schémas locaux de déplacements, en ciblant notamment l’action sur :

  • les territoires engagés dans un Plan climat énergie territorial (PCET), en dehors de l’obligation réglementaire d’élaboration des Plans de déplacements urbains (PDU) ;
  • les territoires ruraux ou périurbains, les plus fragiles en terme de dépendance à l’automobile ;
  • les zones touristiques, soumises à de très fortes fluctuations des flux saisonniers, mais également moins structurées en terme de solutions de déplacements alternatifs.

L’ADEME accompagne également les territoires engagés dans des actions de Conseil en mobilité auprès des entreprises (employeurs publics ou privés) et de mobilité alternative pour les scolaires (écoles élémentaires, collèges ou lycées).

Au-delà de ces objectifs, l’ADEME peut accompagner les territoires dans la mise en place de solutions innovantes de mobilité, comme elle l’a fait pour initier le développement du covoiturage ou de l’autopartage.